ÉQUIPEMENT COMMERCIAL
Equipement de caisses, informatique et monétique
Sécurisation des paiements, gestion d'espèces
Le paiement tout automatisé

Principe : l’hôtesse scanne les articles mais tous les paiements se font sur un automate, soit en caisse, soit sur des bornes en libre-service.

(novembre 2007) Voilà une solution encore inédite mais prometteuse. Elle part de deux constats. Primo : l’hôtesse de caisse est de loin la plus rapide pour scanner les articles. Demander au client de le faire, c’est forcément ralentir un flux. Secundo : la gestion des paiements, par cette même hôtesse, prend du temps. C’est une phase qui apporte peu de service au client (carte bleue) ou génère une prise de risque (comptage des espèces, rendu de monnaie).

Sans parler du temps passé : entre 20 et 40 minutes par jour pour préparer son tiroir, faire des prélèvements et des apports de monnaie en cours de journée, contrôler ses comptes en fin de journée. D’où l’idée de faire évoluer les caisses conventionnelles : l’hôtesse se concentre sur les services rendus (scanning en tête) et ne manipule plus les moyens de paiement.

En test dans un Super U

Depuis juin, le Super U d’Herbignac (44) teste ainsi une nouvelle solution Wincor Nixdorf. Toutes ses caisses classiques sont équipées d’automates de paiement, particulièrement ergonomiques (pas besoin de viser la fente pour glisser ses billets, on peut les déposer en vrac dans une trappe). En Autriche, l’enseigne Billa (Rewe) a séparé les deux étapes, histoire de libérer plus rapidement les caisses. L’hôtesse édite un ticket, avec lequel le client va payer sur l’un des automates à sa disposition (en nombre suffisant, car une seconde file d’attente serait insupportable).

Benoît Merlaud
<< RETOUR À LA LISTE
Nos partenaires