ÉQUIPEMENT COMMERCIAL
Equipement de caisses, informatique et monétique
Sécurisation des paiements, gestion d'espèces
Un téléphone pour payer

(mars 2008) A l’Intermarché de Louvigny (14), on paie ses courses avec un téléphone ! Orange, SFR, Bouygues Telecom et NRJ Mobile testent le paiement sans contact dans les régions de Caen et Strasbourg, grâce à la technologie NFC (Near Field Communication). Depuis novembre 2007, petits commerçants mais aussi 8 à Huit, Marché Plus, Intermarché, Super U et Rond Point participent à l’opération « Payez Mobile ».

Dans les faits, la « vraie » carte bleue est intégrée dans la carte SIM. L’hôtesse de caisse rentre le montant du panier, comme pour un paiement classique par carte. Il suffit au client de rapprocher son téléphone d’une borne spécifique pour que son compte soit débité. Par sécurité, un code est saisi sur le téléphone pour les montants supérieurs à vingt euros. Un jeu d’enfant !

Adapter le système informatique des caisses

Actuellement, aucun téléphone, en dehors des expérimentations, ne dispose de la technologie NFC. Et c’est là que le bât blesse. « En revanche au Japon, 40 % de la population est déjà équipée », précise Mung Ki Woo, directeur des produits de paiement chez Orange. Sachant que la durée de vie moyenne d’un portable en France est de l’ordre de 18 mois, ce frein sera vite levé. Autre difficulté, les distributeurs doivent s’équiper de bornes spécifiques. L’unité ne coûte que quelques dizaines d’euros. Mais encore faut-il adapter le logiciel de caisses !

Si Caen et Strasbourg ne sont qu’en test, le système devrait être commercialisé à Bordeaux à la fin du premier semestre 2008. Monoprix, Casino et les Galeries Lafayette seront partenaires. Les téléphones intègreront cette fois les cartes privatives Cofinoga, c’est à dire propres à l’enseigne (l’expérience menée à Caen permet de payer selon les moyens universels : Mastercard et Visa). Grâce à leur téléphone, les Bordelais pourront également payer leurs titres de transport, obtenir des informations complémentaires sur les panneaux d’affichage, etc. A terme, le portable dématérialisera aussi les cartes de fidélité, les bons de réduction, etc.

Sandrine Durox
<< RETOUR À LA LISTE
Nos partenaires