ÉQUIPEMENT COMMERCIAL
Manutention
Gestion des déchets
Déchets : un traitement plus complexe

Les grandes surfaces alimentaires « produisent » d’abondants déchets d’emballage et la situation ne s’améliore que lentement. Premier matériau concerné : le carton. Qu’il soit classique ou prêt-à-vendre, il faut bien s’en débarrasser, si possible sans préjudice pour l’environnement.

Dans ce domaine, les enseignes ont largement anticipé la législation : elles se préoccupent de pré-traitement depuis les années quatre-vingt. Avant qu’un matériau entre dans une filière de recyclage, il faut en effet le collecter, le trier, le compacter, voire le conditionner. Or la quasi-totalité des hypers et supermarchés assurent eux-mêmes cette phase de pré-traitement.

Compacteurs et presses à balle

Achetés en propre ou loués, leurs compacteurs permettent de réduire de 75 à 85 % le volume occupé par les déchets. L’étape suivante consiste à investir dans une presse à balle : la réduction de volume peut alors atteindre 95 % et le produit fini, cerclé et conditionné, est une matière première directement utilisable par le recycleur.

L’investissement dans une presse reste toutefois deux fois plus élevé. Et son utilisation ne peut être confiée à une personne inexpérimentée. Dans la pratique, son usage se limite donc le plus souvent aux magasins disposant de peu d’espace.

Marc Reidiboym
<< RETOUR À LA LISTE
Nos partenaires