ÉQUIPEMENT COMMERCIAL
Rayons traditionnels
Barquettes, films
Quel conditionnement pour le frais-emballé ?

Des produits découpés sur place ou préparés en magasin, meilleurs que ceux du LS et disponibles sans faire la queue. Voilà comment les consommateurs doivent comprendre l’offre frais-emballée. Le message peut le cas échéant passer par des PLV explicites. Mais rien n’est possible sans un emplacement et un conditionnement adéquats.

Côté conditionnement, les magasins ont l’habitude d’aller au plus simple : des barquettes en polystyrène recouvertes de film étirable classique. Ces emballages offrent en effet le double avantage d’être peu coûteux à mettre en œuvre et d’éviter l’image « industrielle ».

Toutefois, il peut être intéressant de passer à autre chose. Sur un produit comme la pizza par exemple, la confection « à la demande » n’est pas toujours facile à assurer en fin de semaine. Et fabriquer plusieurs jours à l’avance est risqué : sous film classique, le produit prend une teinte peu engageante dès le surlendemain. Une conditionneuse à injection de gaz, à l’inverse, prolonge la DLC jusqu’à 12 jours. Et même si l’objectif n’est pas d’aller au bout, le produit demeure nettement plus appétissant pendant la phase initiale. Sans perdre son aspect artisanal.

Marc Reidiboym
<< RETOUR À LA LISTE
Nos partenaires